Deux mille, deux mille...

L'an deux mille atteint sa majorité

L'année de la maturité,

Donald Trump toujours aussi laid

nos pensées sont pasteurisées,

 

2018

 

Folle météo,

inondations d'informations

nos vies transférées sur les réseaux

Aux smartphones, tous accro, ventipotent

Champions on est pourtant, on hait en

 

2018

 

migrants, juifs, chrétiens, ou musulmans

noir, asiate, arabe ou blanc

chacun sa route, chacun ses plans

les belles ne sont plus au bois dormant

elles prennent selfies sourires béants

Tous geeks en

 

2018

 

L'air du temps est au rap mutant

Koba la D trappe en kobaïen

cherchons traces d'eau sur lacs martiens

et traces d'intelligence sur terre

Nos QI semblent partis en mer

Gobés dans l'espace-temps

 

2018

 

Faire du sale, envoyer du lourd,

des vues, du buzz, de la moula,

oreillettes et sex tape

on s'appelle "frères" avant un nique ta mère

des films de boules  et des meufs halal

tout ça en

 

2018

 

prendre la logique en 69

la cohérence n'est plus qu'errance

égarement de garnements

Filme toi avant d'etre filmé

tu es traqué, petit Pucé.

 

2018 (la musique s'arrête)

 

Dans la noirceur cupide evidé de spiritualité qui brouille nos quotidiens

la plus infime lumière pourra même être source de danger,

Le bug est devenu majeur.

 

(la musique reprend)