Ce n'est pas juste un dessin sur une case du jeu de l'oie. A ma connaissance ce pont dont je vais parler a été juqu'à présent complètement ignoré, toute idée de complot n'est pas toujours à exclure mais celui ci me semblerait fort peu probable ce qui après tout serait la meilleure manière de le camoufler. Venons en au fait et les faits sont lourds de sens, d'une de ces lourdeurs pachydermiques plus qu'épidermiques faisant dire à la jeunesse "vous n'êtes pas prêts!".

Je remonte dans le temps, brouillage, absences de téléphones mobiles, années 80 : des groupes de garçons peu virils aux coupes improbables(la palme à Nick Beggs incroyable véritable musicien caché sous une crinière peroxydée éclaté en palmier sur le haut du crane et originalité -car jusque là dans les années 80 c'était assez commun- le bas de sa chevelure était constituée d'une multitude de petites tresses genre bas de rideaux de grand mère bourgeoise et beaucoup d'heures de coiffure sans doute pour en arriver là) sévissaient tel Kajagoogoo et son tube "too shy" au rythme entêtant et à la ligne de basse vertigineuse sur laquelle flottait la voix androgyne de Limalh(le même que sur "never ending story). J'avais un peu oublié ce groupe quand je me mis à écouter d'un peu plus près le rappeur Sofiane dit "Fianso"* et son "ish ish" m'a immédiatement rappelé le "hush hush" de Limalh sur ce même "too shy".

C'était indispensable de l'écrire(le turfu convaincra les sceptiques car la connerie a le vent en poupe, le vingt et unième siècle sera con ou ne sera pas! C'est peut-être la seule chose qui nous restera d'humain traversant les époques et les technologies, la Connerie immortelle et sans cesse renouvelée, alimentée, sanctifiée!!!)

 

HUSH! HUSH!

 

ISH ! ISH!

Le rappeur Fianso, de son vrai nom Sofiane Zermani.

 

*Fianso peut-être pour ne pas confondre avec l'auteur de l'ode à Nabilla ici à quand un feat avec les deux pour qu'on s'enjaille, jaille, jaille?